Haut de page
Image Alt

Actualité

Le projet Futuro est devenu réalité

Le projet Futuro est devenu réalité

mais pourquoi et comment ?
Rapide retour aux origines.
  1. Septembre 2019, Dominique Dubois pense à sa 2ème route du Rhum pour 2022 quand il découvre le lancement de l’OGR pour 2023.

    L’adhésion immédiate des amis les plus proches confirme que cette course autour du monde sera la plus forte.
    L’acquisition par Dominique du 1er Swan 651 construit cristallise l’ensemble, et le marathon commence en 2020 par une Transat sur Futuro, en plein Covid.

    Le 1er semestre 2021 se consacre au 1er « refit » qui sécurise Futuro, nouveau moteur, nouveau groupe électrogène, nouveau gréement dormant, nouveau plexi de capots, révision de l’électricité et de l’électronique, démontage-remontage des vannes de coque, plomberie, etc.…

    Au même moment, l’association « Futuro OGR 2023 » prend son envol, et s’attache depuis à concrétiser le rêve d’aventure qui anime ses adhérents et supporters.

  2. Depuis décembre 2021, l’association Futuro agit en partenariat avec le célèbre Yacht Club de France et bénéficie de son soutien afin de recruter de jeunes équipiers de moins de 24 ans, dont la présence obligatoire répond à la mission de transmission que nous portons.

    Nous remercions le YCF pour notre intégration au sein de son pôle course, et sommes fiers de porter ses couleurs.

  3. Début janvier 2022, dans un vent aussi frais que la température ambiante,  Futuro navigue vers son 2eme refit dans la base Swan de Barcelone, et les 11 jours de convoyage permettent à quelques équipiers supplémentaires d’effectuer 1500 NM offshore, impératifs pour leur qualification à l’OGR.

    Grâce à ce 2ème refit, Futuro bénéficie d’un traitement osmose, d’un nouveau gelcoat, de nouveaux aménagements, et le safran, les boulons de quille, les winchs et bien plus sont révisés.

    L’équipage est déjà constitué à 90%, mais le planning reste chargé.

    3 navigations de l’Atlantique à la Méditerranée sont prévues de juillet à novembre pour qualifier tous les navigants.

    Les formations indispensables s’enchainent !

    Les 5 navigants permanents ont obtenu leur CRR (Certificat restreint de radiotéléphonie) et 3 d’entre eux leur Yachtmaster.

    D’autres formations sont déjà planifiées pour tous les équipiers d’ici fin 2022, comme le STCW95 (Sécurité et survie). Nous avons choisi l’ENVSN, incontournable en la matière.

    La route est encore longue, vivement le départ de l’OGR qu’on se repose !

Dominique DUBOIS

Le Skipper

Dominique Dubois, Skipper 61 ans (Vannes-Morbihan) Navigue depuis l’âge de 10 ans (Club nautique de la Marine – Lorient)

Passionné par la navigation au grand large, il sillonne la Bretagne sur ses nombreux bateaux, du Class 8 à Futuro, en passant par Cassiopeïa, le Swan 65 qu’il acquiert en 2009 au Mexique et qu’il convoie jusqu’à Lorient accompagné de sa garde rapprochée.

Il ne lâche rien ou presque, et surtout pas le rêve de naviguer sur le sistership du vainqueur de la Whitbread de 1973.

Excellent marin, il sait tout faire à bord et transmet son amour de la mer à tous ceux qu’il croise.

Toujours à la recherche de la symbiose, il sait créer ses équipages comme personne, mais c’est pourtant seul qu’il effectue sa Route du Rhum en 2018 sur Gheo, prototype de 57’ sur plan Berret avec lequel il arrive 7ème après 3 dépressions, ne lâchant toujours rien. Les 2 arrivent en excellente condition.

Intraitable sur la méthode et la préparation, sources de réussite, il parvient le 1er à s’inscrire sur l’OGR, dans laquelle il emmène ses plus fidèles amis et ses enfants avant même qu’ils ne sachent sur quel bateau ils allaient naviguer.

Dormant peu comme à son habitude, il veille à ce que tout ce passe au mieux pour son équipage et son bateau.

Interview du Skipper

Francois MOLINARI

François Molinari navigue depuis l’âge de 10 ans, et passe de la croisière à la régate sur tous les supports possibles, de l’Optimist au Swan 651, en Méditerranée où il obtient son monitorat de voile à Marseille à 17 ans, à l’Atlantique où il habite désormais et régate à partir de la Trinité sur mer.

En dehors de l’électricité il sait gérer tout le reste sur un voilier.

Barreur, régleur, voltigeur à ses heures et toujours de bonne humeur.

Il n’a pas su résister à l’appel de Dominique Dubois pour devenir son second sur l’OGR, après 3 Transats et bien d’autres navigations ensembles.

Interview First Mate

First Mate

rançois Molinari équipier du swan Futuro participant à l'OGR 2023

Autres Interviews

Francois MARIE

Mirabelle FRANTZ

Alexandre DUBOIS

NOUS CONTACTER

Vous souhaitez nous contacter !

Retrouvez nos coordonnées ci-dessous

Par mail
14 Parc des Bruyères | 56470 LA TRINITE SUR MER
Nous suivre :